Le festival des mondes imaginaires

 Festival les Imaginales à Epinal du 23 au 26 mai 2013

Affiche Imaginales-2013

Les Imaginales : 4 jours et 4 nuits au cœur du fabuleux et du légendaire

Image… Imaginaire… Magie… Épinal… Imaginales
La fin du monde n’a pas eu lieu – celle des mondes imaginaires encore moins, voici  la 12ème édition de ce festival dont nous sommes si fiers de constater chaque année le dynamisme et la convivialité !
En effet, quatre jours durant, ce sont plus de 20 000 personnes qui viennent à Epinal, plonger dans l’univers des mondes imaginaires, à la rencontre de près de 150 invités : auteurs, illustrateurs, conférenciers, français et étrangers.
L’événement est ouvert à tous : enfants, adolescents, adultes et seniors, en fonction de leurs affinités, qui avec les contes de fées, qui avec le roman d’anticipation, ou encore le roman historique, la fantasy ou la BD.
L’édition 2013 met de nouvelles cordes à son arc, avec un angle résolument féminin, à travers les nouvelles héroïnes, un autre tourné vers l’Allemagne et ses auteurs fantasy, une réflexion sur les valeurs maçonniques (voir page 13) dans la littérature de l’imaginaire et des expositions d’exception, parmi lesquelles l’artiste Emile Morel.
Bienvenue à Epinal, dans ces univers imaginaires, entre expositions, conférences, cafés littéraires et animations insolites, dans le Parc du Cours, un espace à l’anglaise, ombragé et bordé par les courbes de la Moselle, mais aussi sur les places, dans les petites rues et à la terrasse des cafés et restaurants de la ville !

Un café littéraire pour les femmes !

Imaginales-2013-2

Dans le cadre d’un partenariat avec les magazines féminin du grand Est, Nancy Femmes, Metz Femmes et Luxembourg Féminin, les Imaginales dédient un café
littéraire aux nouvelles héroïnes de la fantasy. Intitulé « Femmes et fantasy : du faire-valoir à la femme d’action ! », cette rencontre sera animée par Stéphanie Nicot, qui accueillera les auteures Charlotte Bousquet (Prix Imaginales 2011), Gail Carriger (États-Unis), Manon Fargetton et Justine Niogret (Prix Imaginales 2010)
Entrée libre, le samedi 25 mai dans l’après-midi, au jardin du cours et bulle du livre, face à la préfecture d’Épinal.

Les Imaginales sont partout dans la ville. A la Plomberie, un espace dédié à l’Art Contemporain, le festival invite Émile Morel, l’imaginaire à fleur de peau.
Imaginales-2013-4 Imaginales-2013-3
En 2012, associées à la galerie Mathgoth de Paris, les Imaginales avaient résolument mis un pied dans le domaine de l’art contemporain. Cette année, le Festival expose à la Plomberie – un lieu magique ! – en partenariat avec La Lune en parachute, la
Galerie Albert Benamou et la Galerie Estace de Paris : Émile Morel est invité à partager avec les festivaliers son monde si particulier, sombre et rose, enfantin et parfois cruel. Né en 1975 à Lyon, diplômé de l’École Nationale des Beaux-Arts de Lyon, Émile Morel vit et travaille à Lyon.
« Je suis un dessinateur compulsif depuis mon enfance, dit-il. Je passais de longues heures à feuilleter les vieux magazines : Pilote, Métal Hurlant, les comics US de mon père, ou je passais des heures devant les nombreuses pochettes de disques de sa collection tout en écoutant la musique (Pink Floyd, King Crimson, Yes et bien d’autres). Puis vinrent les chocs cinématographiques : La Planète Sauvage, Le Roi et l’Oiseau, Dark Crystal, Star Wars, plus tard Myasaki et Peter Jackson… Moebius, Lovecraft, Tolkien, mon goût pour la fantasy et le space opéra est immense. J’habite mes images comme elles m’habitent. »
« Un jour, écrit Jacques Mauguin, je me suis demandé si Émile Morel n’était pas qu’un simple illustrateur, mais seulement un illustrateur lowbow, mêlant humour, pastiche, satire et faux-semblant. Et puis j’ai décidé de regarder plus près son œuvre , cette accumulation d’images et de codes dont je pensais qu’elle pourrait servir d’illustrations à quelques contes fantastiques d’Hoffmann, Edgar Allan Poe, Charles Perrault, de Cazotte, Erckmann-Chatrian ou Lewis Carroll.»
Nouveautés 2013  :
– Un pays invité : l’Allemagne
– Une place spéciale pour les femmes, nouvelles héroïnes
– Les valeurs de la Franc-maçonnerie dans la littérature fantasy à Épinal
Les Imaginales, partout dans la ville du 23 au 26 mai 2013
www.imaginales.fr